Voyager en toute liberté en vélo électrique

person Posté par: Velobecane list Dans: L'actualité du vélo électrique favorite Frappé: 69

Vous êtes passionné de vélo et avez l’âme d’un aventurier ? Vous avez soif de découverte et souhaitez voyager différemment ? Vous adorez voyager et souhaitez réduire votre impact sur l’environnement ? Que vous soyez ou non adepte du vélo, les voyages en vélo électrique sont de plus en plus courant ; c’est d’ailleurs pour cela qu’un nouveau mot a fait son apparition : le vélotourisme. Nombreux sont ceux qui ont réalisé un tour d’Europe, par exemple. Peut-être serez-vous le prochain à sauter le pas ? Petit tour d’horizon des avantages et inconvénients du voyage en vélo électrique, ainsi que de l’organisation nécessaire avant le grand départ.

Pourquoi partir en vélo électrique plutôt qu’avec un vélo classique ? Quels sont les avantages et les inconvénients d’un vélo électrique ?

Les avantages :

  • Le vélo électrique permet d’avancer vite tout en fournissant moins d’effort
  • Cette énergie conservée, vous permettra de participer plus amplement à d’autres activités
  • Vous pouvez braver le vent et les montagnes avec moins de difficulté
  • Vous pouvez parcourir une plus grande distance chaque jour et donc explorer plus ou avoir besoin de moins de temps
  • Le vélo électrique correspond à tout type de cycliste, quelle que soit votre condition physique ou vos capacités
  • Ils permettent aux débutants de réaliser un voyage à vélo

Les inconvénients :

  • Un vélo électrique est plus lourd qu’un vélo classique
  • Il y a plus de composants électriques donc plus de possibilités de panne
  • Vous aurez besoin de recharger la batterie de votre vélo (néanmoins, nous vous conseillons de prévoir une deuxième batterie pour vous garantir une grande liberté)
  • Si vous vous retrouvez sans batterie, vous devrez amener votre vélo jusqu’à un point de charge tout en supportant le poids de vos affaires ainsi que du moteur (heureusement, il est assez facile de trouver des endroits pour charger votre vélo électrique, il n’y a pas que les hôtels qui font l’affaire, vous pouvez aussi vous arrêter dans un café, un supermarché, une station-service…

Le saviez-vous ? Il existe des chargeurs de voyage, ils sont donc plus pratiques à emporter !

Comment planifier votre itinéraire ?

La première chose à laquelle il vous faut penser, c’est bien évidemment, le choix du ou des pays que vous souhaitez parcourir. A partir de là, vous pouvez commencer à regarder, via différentes applications ou forums de voyageurs, les routes à emprunter ainsi que la durée du trajet de votre point de départ à l’arrivée. Il existe d’ailleurs une multitude de circuits connus que vous pouvez utiliser, si cela correspond à vos souhaits. Vous pouvez d’ores et déjà essayer de prévoir des étapes et regarder le dénivelé qui vous attend. Renseignez-vous sur les conditions de circulation des pays que vous allez traverser (trafic routier, qualité des routes…). La période à laquelle vous voyagez mérite également réflexion. Selon le ou les pays que vous allez traverser, veillez à ce qu’il ne fasse pas trop chaud, trop venteux, pluvieux… Faire du vélo sous 45 degrés, vous vous en doutez, n’a rien d’une partie de plaisir.

L’EuroVélo 6 est mondialement connu car c’est un parcours de plus de 3500 kilomètres qui traverse de nombreux pays tels que la Serbie, l’Allemagne ou encore la Hongrie. Cet itinéraire est bien aménagé et n’a pas de passage à forte circulation.
En Europe, il existe 19 EuroVélo routes. Vous pourrez les reconnaitre grâce au logo représentant un drapeau européen avec le numéro de la route inscrit au milieu. Vous pouvez les découvrir à l’aide du site France vélo tourisme

Lors de votre voyage, vous pouvez faire le choix d’utiliser un GPS pour vélo, même si nous vous conseillons tout de même d’emporter une carte également, si vous optez pour cette option. N’hésitez pas à photocopier vos ou votre carte afin d’être paré à toute éventualité. Dans tous les cas, il est recommandé de préparer son parcours avant le départ, même si vous pourrez l’adapter en fonction de la fatigue au jour le jour.

Enfin, si c’est la première fois que vous voyagez à vélo électrique, pensez à vous mettre en situation le temps d’un week-end avant de partir plus longtemps, afin d’évaluer votre résistance, votre équipement… Pour cela, il faut évidemment partir aussi chargé que vous le feriez pour le voyage. Bien sûr, il s’agit également de ne pas faire de trop longue pause dans votre pratique du vélo électrique avant de partir à l’assaut des routes !

Tutoriel : comment créer un itinéraire adapté pour les vélos avec Google Maps ?

Retrouvez notre guide détaillé

comment-creer-un-itineraire-adapte-pour-les-velos-electrique-avec-google-maps-tutoriel

Quel type d’équipement faut-il prévoir ?

Vous partez plusieurs jours voire plusieurs semaines, il est donc essentiel de bien prévoir tout l’équipement nécessaire. Tout d’abord, le choix de votre vélo électrique, si vous n’en avez pas déjà un, doit être fait en fonction du type de terrain que vous allez arpenter. Une multitude de choix s’offre à vous chez Velobecane, où nous allions à la fois un prix bas et une excellente qualité du produit.

Si vous avez déjà un vélo électrique, assurez-vous d’être parfaitement confortable sur votre selle, ainsi qu’avec les pédales et le guidon. Pensez à faire toutes les vérifications qui s’imposent avant le départ (roues, freins, pneus, fixations…).

Velobecane vous fournit également des accessoires de qualité qui peuvent s’avérer utile voire même indispensables pour certains au cours de votre périple. Il est important que le matériel soit de bonne manufacture car vous allez l’utiliser très fréquemment durant votre trajet. De plus, il est parfois très difficile de trouver ce type de matériel dans le ou les pays dans lesquels vous allez vous rendre. S’y prendre à l’avance vous évitera très certainement des déconvenues et un surcoût.
Sur notre boutique en ligne Velobecane, vous pourrez trouver par exemple :

Veillez à garder à l’esprit de ne pas vous encombrer plus que nécessaire évidemment. Le poids qui sera sur le vélo, sera en permanence avec vous, même si le vélo électrique facilite grandement votre voyage. A savoir, il faudra également prêter attention à l’équilibrage du poids (avant – arrière ; droite – gauche).

Vos besoins quotidiens : alimentation et hébergement

N’emportez pas trop de nourriture, il n’est pas nécessaire de vous surcharger. Il est plus utile d’emporter des fruits secs, afin de vous redonner de l’énergie lorsque vous en ressentez le besoin, et de vous arrêter dans des commerces pour acheter de quoi vous sustenter. Préférez les féculents qui vous rassasierons sur la durée.

Pour le logement, saviez-vous qu’il existe un label spécifique pour les hébergements dits « bike friendly » ? Il vous est donc possible de trouver des listes d’établissements accueillant volontiers en ligne. Vous pouvez également camper lorsque c’est possible (attention à la législation dans chaque pays si vous souhaitez faire du camping sauvage). Un site recense également les locaux spécifiquement « bike friendly » qui pourraient potentiellement vous héberger pour la nuit: Warmshowers

Enfin, il ne vous reste plus qu’à profiter à fond de votre séjour au milieu de la beauté de la nature et de tous les échanges avec les personnes que vous pourrez rencontrer sur votre chemin! Vous pouvez d’ailleurs emporter à cet effet un mini-dico de poche ou un dictionnaire illustré, afin de pouvoir vous faire comprendre plus facilement, si la barrière de la langue vous paraît être un frein.



Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre