Prime velo electrique île d’Oléron : les renseignements à connaître

Bienvenue sur notre page consacrée à la prime velo electrique de l’Ile d’Oleron.

Vous résidez sur l’île d’Oléron et avez comme projet de vous mettre au transport écologique ?

Sachez que votre localité encourage fortement l’adoption des alternatives aux véhicules traditionnels. Plus économiques et bons pour l’environnement, les vélos à assistance électrique comptent parmi les meilleures solutions ! À cet effet, une subvention est octroyée à tous les résidents de l’île d’Oleron qui procèdent à l’achat d’un vae.

Si vous souhaitiez compter parmi les bénéficiaires de cette aide, il sera primordial de connaître le règlement en vigueur. Cette initiative vous permettra de confectionner une demande concordante à toutes les exigences apposées par le conseil. Zoom sur les renseignements essentiels à ne pas manquer pour profiter de l’aide vélo électrique île d’Oléron.

Les conditions à respecter pour la prime velo electrique île d’Oléron

Le principal élément à respecter si vous souhaitez profiter de l’aide de votre collectivité territoriale sera d’avoir un vélo éligible à l’offre. Les divers modèles de bécanes sur le marché peuvent, en effet, vous induire en erreur lors de l’achat. Il sera donc important de se concentrer sur les critères suivants lors de votre procédure d’acquisition dont :

-        Le vélo à assistance électrique peut être neuf ou d’occasion, mais il doit être sous garantie. La bécane devra être achetée auprès d’un vendeur-réparateur de cycles oléronais.
Le professionnel devra soit avoir un service de réparation sur place soit être un vendeur sur l’île disposant d’un atelier de réparation de vélo et d’un SAV à moins de 50 km de distance. À ce jour, les différents vendeurs-réparateurs sont Beach Bikes, Cycles Demion, Décathlon, Gamm Vert, Intersport, Loca'Loisirs, Mecanik, Passion Loisir Océan, Roue Libre, Véloland Funcycles, Vélos 17 Loisirs.

A lire aussi : 5 conseils pour acheter un vélo électrique d’occasion

 

-        Le vélo à assistance électrique devra être vendu monté et réglé. Une notice devra être livrée avec le cycle à l’achat. De plus, ce dernier devra compter 2 systèmes de freinages indépendants.

 

-        Le vélo à assistance électrique devra être muni d’une batterie sans plomb (recyclable) et qui soit conforme aux normes EN 14 764 et EN 15 194 : ces dernières stipulent différentes règles dont la présence d’un moteur d’une puissance maximale de 0,25 kilowatt. L’alimentation du moteur sera automatiquement mise à l’arrêt dès 25 km/h. De même, lorsque le cycliste arrête le pédalage, l’assistance devra directement se stopper.  

 

-        Pour prouver le respect de ces règlementations, le VAE devra être livré avec un certificat d’homologation. L’homologation est accordée seulement une fois que le cycle a su répondre positivement à tous les tests de sécurité et d’équipements. En plus du document d’homologation, une bécane à assistance électrique authentifiée devra avoir la mention « Conforme aux exigences de sécurité » sur son cadre. Indélébile, cette annonce se trouve majoritairement au niveau du cadre du vélo et son emballage.

 

 

-        Le vélo devra être marqué « antivol », c’est-à-dire qu’un numéro unique est gravé directement sur le cadre du vélo. Ainsi, votre véhicule sera recensé et il pourra être facilement identifiable.

A lire aussi : Marquage vélo électrique |Tout ce qu’il faut savoir

 

-        Équiper le VAE d’un antivol de qualité.

Le non-respect d’un seul de ces points pour le VAE sera un obstacle important à l’accès à la prime velo electrique de l’île d’Oléron.

Lors de votre achat, il sera donc primordial de se concentrer avec attention sur ces critères.

Par ailleurs, il est bon de noter que l’aide achat velo electrique est disponible pour tous types de vélo à assistance électrique sauf les VTTAE.

En plus du Vae classique, vous pourrez également profiter de cette aide si vous achetez :

-        Un vélo à assistance électrique pliable ;

-        Vélo cargo à assistance électrique (biporteur, triporteur, etc.).

Les exigences mentionnées ci-dessus s’appliquent également à ces autres types de vélos pour qu’ils soient valides à la prime velo electrique de l’île d’Oléron.  

A lire aussi : Le guide d’achat pour choisir le vélo électrique qui vous correspond

 

Aide achat velo electrique île d’Oléron : qui peut bénéficier de cette aide ?

Au-delà d’avoir un vélo éligible, l’octroi de l’aide proposée dans le cadre de l’achat d’un cycle électrique est soumis à d’autres conditions. Pour ceux qui veulent toucher l’ aide achat velo electrique, ils devront également se conformer aux modalités suivantes :

 

-        Être une personne physique ayant sa résidence principale en Île Oléron. Ce dispositif est destiné uniquement aux particuliers ;

-        Être majeur ;

-        Ne pas faire partie d’un foyer ayant reçu la même aide dans les 5 ans précédant l’année de votre demande. Cette règle a été apposée pour optimiser le partage au niveau des foyers oléronais. Ainsi, chaque famille pourra disposer du même niveau de chance d’octroi de ce dispositif ;

-        Utiliser le vélo comme moyen de locomotion utilitaire et non, seulement en guise de distraction. La raison de l’achat de la bécane ne devra donc pas être purement divertissante. Ce dernier se doit d’être privilégié pour les déplacements essentiels du quotidien (trajet domicile-travail ; rendez-vous ; courses ; etc.) ;

-        S’engager à répondre aux diverses enquêtes réalisées par la Communauté des communes de l’Orléon.

A lire aussi :  Pourquoi choisir un vélo électrique pour effectuer vos livraisons ?

 

Prime velo electrique île d’Oléron : les montants proposés

Le montant de la subvention octroyée aux habitants de l’île d’Oleron dans le cadre de l’achat de VAE est fixé à 10 % du prix de vente TTC. Que vous ayez un vélo à assistance électrique classique, une option pliable ou même une version cargo, le tarif reste le même.

Il est important de noter qu’un plafond de 100 euros est fixé par la Communauté des communes d’Oléron pour chaque demande. Ainsi, si le calcul de l’aide achat velo electrique apporte une somme de plus de 100 euros, vous ne pourriez toucher que ce plafond.

À titre d’exemple, vous avez acquis un VAE neuf d’une valeur de 1200 euros. Le calcul de base de l’aide octroyée se pose comme suit : 1200 x 10/100 = 120 euros. Or à cause de la limite du montant, vous ne pourriez bénéficier que des 100 euros. D’un côté, si vous vous êtes payé une bécane électrique de 900 euros, vous profiterez de 90 euros d’aide.

L’an passé, 222 foyers ont pu profiter de la prime velo electrique île d’Oléron pour l’acquisition de vélo.

Par ailleurs, cette aide est tout à fait cumulable avec la subvention proposée au niveau national. Sachez que l’obtention du bonus écologique est conditionnée par l’accord d’octroi de la subvention de votre commune. De même, d’autres critères sont à respecter pour être éligible à l’aide de l’État dont certaines conditions de revenus et avoir un vélo neuf.

Ainsi, si vous optez pour une bécane d’occasion, qui reste valide à l’offre d’aide achat velo electrique pour l’île d’Oléron, vous ne pouvez pas accéder au bonus écologique national.

Fixé à 20 % du coût d’achat du VAE, le montant de cette aide écologique de l’État ne peut excéder celle proposée par la commune. Par ailleurs, un plafond de 200 € est apposé pour le cumul des deux subventions. En outre, la somme du complément national variera selon le contexte. À titre d’exemple :

·       Achat d’un VAE de 1000 euros et obtention de l’aide de l’île de l’Oréon égale à 100 euros. Ainsi, l’État pourra vous octroyer 100 euros de subvention pour respecter les 200 euros de plafond cumulé entre les 2 aides.

·       Acquisition d’un VAE de 800 euros, aide de la Communauté des communes de l’île d’Oléron de 80 euros. Même si le calcul des 20 % du complément national démontre que vous pourriez toucher 160 euros, vous ne pourrez bénéficier que de 80 euros. En effet, le montant de la subvention nationale ne peut pas excéder celle de la collectivité territoriale.

A lire aussi : Comment obtenir la prime velo electrique ? Tout ce qu’il faut savoir

 

Comment instruire sa demande d’aide achat velo electrique ?

Afin d’instruire sa demande, il sera requis de confectionner un dossier complet.

Intégrez-le à votre demande et vérifiez avec attention vos diverses pièces justificatives pour garantir l’obtention de la prime velo electrique île d’Oléron.

Voici une liste des documents essentiels à préparer pour sa demande de subvention vélo :

·       Le formulaire d’engagement et l’attestation sur l’honneur dûment rempli et signés,

·       La copie d’une pièce d’identité en cours de validité (carte nationale d’identité, passeport ou titre de séjour),

·       Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (facture d’eau, d’électricité, de téléphone fixe, taxe d’habitation, facture des Ordures ménagères...) au nom du demandeur,

·       Un relevé d’identité bancaire au nom du demandeur,

·       La copie de la facture d’achat acquittée, ou la facture et le ticket de caisse, du VAE avec mentionnés : nom, prénom et adresse du demandeur, nom et n° SIRET de l’entreprise vendeur, références et prix TTC du vélo, le numéro de marquage antivol si existant,

·       Le certificat d’homologation française du vélo (à demander au vendeur-réparateur).

Le dossier complet sera à envoyer à la Communauté de communes de l’île d’Oléron – 59 route des Allées, 17 310 Saint-Pierre d’Oléron ou à accueil@cdc-oleron.fr avec pour objet « Aide à l’achat VAE ».

Sachez que l’instruction du dossier se fait dans l’ordre d’arrivée de chaque demande et est octroyée dans la limite de l’enveloppe allouée à cet effet. Il est donc fort possible que vous ayez fourni un dossier complet, mais faute de budget votre demande sera peut être refusée.

A lire aussi : Vélo à assistance électrique : démêler le vrai du faux !

 

Pourquoi passer au vélo électrique ?

Le velo electrique apporte plusieurs avantages tant pour la Communauté de communes de l’île d’Oléron que pour les nouveaux cyclistes. Encourageant l’utilisation des vélos pour remplacer les voitures à carburant, cette démarche de Territoire à Énergie Positive profite à tous les acteurs.

En plus de profiter d’une ville à pollution sonore et environnementale fortement réduite, le Vae contribue aussi à diminuer la trafic routier. Un nouveau mode de vie qui sera source de plusieurs attraits financiers pour les communes (moins d’entretien des routes, villes saines et attrayantes pour les touristes, etc.).

De leur côté, les conducteurs pourront aussi tirer profit de multiples avantages dont :

·       Une meilleure santé 

Plusieurs études le confirment, pédaler au quotidien optimise la santé ! L’indice de masse corporelle des cyclistes se voit plus sain que celui des personnes préconisant la voiture pour les déplacements du quotidien. Ici, il sera donc question de joindre l’utile à l’agréable dans le respect de la règle de 30 minutes de sports par jour !

Par ailleurs, le vélo contribue également à renforcer votre système immunitaire en vieillissant et peut ralentir le processus de vieillissement. Un ensemble d’attrait santé qui se traduit par un réel sentiment de bien-être.

·       Moins de stress

D’autres recherches sur les transports ont fait écho à ces résultats : les personnes qui se rendent au travail à vélo arrivent moins stressées que celles qui arrivent en voiture. Défini comme étant un exercice de plein air, le vélo permet non seulement de contrôler les hormones du stress, mais aussi de mieux résister à ce trouble efficacement.

Profiter de l’air frais du matin pour se ressourcer et faire le vide dans son esprit abouti par ailleurs à une meilleure productivité dans la journée !

 

·       Santé mentale améliorée

L’on ne s’en rend pas toujours compte et pourtant, avoir une bonne santé mentale contribue largement à notre bien-être. Il semble cependant parfois difficile de trouver les bonnes solutions pour se doter d’un bien-être mental optimisé. Sachez que le fait de pédaler sur un vélo déclenche une cascade de substances chimiques bénéfiques pour la santé dans votre cerveau. Il est donc tout à fait logique que plus vous faites du vélo, plus vous vous sentiez heureux. Il est bien connu que même de brèves périodes d’exercice peuvent prévenir la dépression !

Une étude publiée dans l’American Journal of Preventive Medicine, qui a analysé 26 années de recherche, a conclu que 20 minutes seulement d’activité comme le vélo par jour (soit un trajet aller de 10 minutes) peuvent prévenir la dépression à long terme. Une autre étude récente a révélé que la pratique régulière du vélo était l’une des meilleures activités pour améliorer la santé mentale.

·       Une parfaite vitalité !

Les cyclistes sont les mieux classés en termes de vitalité mesurée sur le bien-être, la santé physique et le niveau d’énergie. Il est intéressant de noter que les enquêtes sur les infrastructures urbaines montrent que les navetteurs à deux roues améliorent également la vitalité d’une ville. Tout le monde y trouve donc son compte !

A lire aussi : 10 raisons d’aller au travail à vélo électrique

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre