Subvention à l’achat du VAE

person Posté par: Redaction vélo électrique Velobecane list Dans: L'actualité du vélo électrique favorite Frappé: 137

Tout comme un vélo classique, un vélo à assistance électrique permet d’économiser sur les dépenses en carburant ou l’entretien d’une voiture. Et bien évidemment, il n’émet ni gaz à effet de serre ni 

Subvention à l’achat du VAE


Tout comme un vélo classique, un vélo à assistance électrique permet d’économiser sur les dépenses en carburant ou l’entretien d’une voiture. Et bien évidemment, il n’émet ni gaz à effet de serre ni polluant. C’est donc un parfait allié pour la santé et dans le cadre de la lutte pour le climat. Il est également plus rapide qu’un vélo ordinaire, le vélo électrique est, sans conteste, l’outil idéal pour se rendre au travail. Aujourd’hui, ce type de vélo connait un important essor. Cependant, il reste toujours plus cher à l’achat qu’un simple vélo. Heureusement depuis peu, il existe différentes subventions à l’achat d’un VAE.

Obtenir une subvention pour l’achat de son VAE auprès de sa commune

Pour bénéficier d’une aide à l’achat d’un VAE, on peut s’adresser directement à sa mairie. Toutes n’accordent pas cette aide mais pour certaines villes, il est possible de l’obtenir. Voici trois exemples de villes :

Pour l’achat d’un VAE à Paris, vous bénéficiez d'un remboursement de 33% du prix d’achat. Le montant de la subvention peut aller entre 400 et 600 euros. Pour profiter de cette aide, il suffit d’envoyer un dossier à votre mairie. Il doit comprendre :

  • Le formulaire de demande de subvention

  • L’attestation sur l'honneur

  • La convention en double exemplaire



Pour l’achat d’un VAE à Lyon  il vous faudra : un montant de 100 €, il faut aussi résider dans l’une des communes de la Métropole de Lyon ; cette subvention peut être attribuée pour l’achat d’un vélo neuf ou d’occasion ; le dossier est à remplir en ligne.

A Lille, le montant de l’aide s’élève à 25% du prix d’achat d’un vélo, classique ou électrique. Le plafond maximum est de 300 euros pour les VAE. Pour les vélos non électriques, il est de 150 euros, dans la limite d’un vélo par foyer et par période de 3 ans. L’aide est octroyée à condition que le bénéficiaire s’engage à utiliser le vélo pour ses déplacements de tous les jours. Pour en profiter, vous devez fournir:

A partir du 1er février 2018, les conditions d'attribution et les montants des aides ont changé. Pour bénéficier de la subvention, il faut :

  • être non imposable : ''dont la cotisation d'impôt sur le revenu de l'année précédant l'acquisition du cycle est nulle"

  • habiter une collectivité qui attribue ce bonus

  • Dans le cas où votre commune ne propose pas d’aide à l’achat d’un VAE, vous ne pourrez donc plus faire de demande d'aide à l’Etat.

La fédération française des usagers de la bicyclette (la Fub) indique que cette situation risque d’être vécue comme une injustice par les ménages non-imposables ruraux, péri-urbains, pour qui le VAE serait particulièrement approprié, mais dont les collectivités n’ont pas les moyens de financer.

Ces aides sont soumises à quelques autres conditions :

  • le vélo à assistance électrique doit être neuf,

  • disposer d'une assistance électrique qui n'utilise pas de batterie au plomb,

  • être équipé d'un moteur électrique d'une puissance nominale continue maximale de 0,25 kilowatt,

  • ne pas vendre le vélo dans l'année suivant son acquisition,

  • l’aide n’est versée qu’une fois à chaque acheteur, et non pour chaque achat. Vous ne pouvez bénéficier qu'une seule fois de cette aide.

  • il faut être une personne physique majeure justifiant d'un domicile en France,

  • les personnes doivent justifier d’un établissement sur le territoire Français,





Les autres pays d’Europe  



Dans d’autres pays d’Europe, des aides sont également offertes pour l’achat de vélo ou de VAE. Comme pour la France, elles visent à favoriser la pratique et le développement du vélo.

Effectivement, cela n’est pas dû au hasard si 29% des déplacements en milieu urbain se font à vélo aux Pays-Bas.

La mise en place de véritables politiques cyclables dans les villes a largement contribué à l’essor du vélo. En outre, mise à part les aides à l’achat, la France peut également s’inspirer d’autres pays tels que la Grande-Bretagne, l’Irlande ou les USA.

En Italie, le Gouvernement rembourse 30% de l’achat d’un vélo à ses administrés. Au final, pour devenir plus cyclable, on peut dire que la France doit encore fournir énorméments d'efforts. Certaines municipalités l’ont déjà compris. C’est pour cette raison qu’elles aident leurs habitants en proposent des aides que l’Etat devrait pourtant penser à offrir. En termes de subventions, le montant proposé par les municipalités est parfois même plus élevé que celui offert par le gouvernement. Les bienfaits liés à l’adoption de telles mesures ne tardent d’ailleurs pas à se faire sentir.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre