Pratiquer le vélo électrique en hiver

Depuis le 22 décembre, nous voilà en hiver. La nuit tombe plus tôt, il est donc probable que vous ayez des trajets dans le noir aussi bien le matin que le soir. Le froid est également de retour; avec selon votre localisation, des chutes de neige ou du verglas sur les routes. Face à ces changements saisonniers, il est nécessaire de veiller au bon équipement de votre vélo électrique pour assurer votre sécurité. Velobecane vous explique également comment prendre soin de votre vélo électrique durant cette période.

Quel éclairage pour votre vélo électrique ? Quelles sont vos obligations et vos besoins ?

Velobecane ne le répètera jamais assez, il est extrêmement dangereux de circuler en pleine nuit avec votre vélo électrique sans éclairage. Votre attention doit se porter sur une bonne vision de la route que vous parcourez, ainsi que de vous rendre visible aux yeux des autres usagers de la route. Velobecane vous encourage fortement à respecter ces deux règles pour assurer votre sécurité dans l’obscurité.

La FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette) rappelle que les obligations auxquelles vous êtes tenu par le code de la route sont les suivantes :

  • un phare avant blanc ou jaune
  • un phare arrière rouge
  • un catadioptre (réflecteur) avant blanc ou jaune
  • un catadioptre (réflecteur) arrière rouge
  • des réflecteurs visibles latéralement (catadioptres fixés sur les rayons des roues ou bien pneus à flancs réfléchissants)
  • des réflecteurs de pédale
  • Et si vous avez accroché une remorque à votre vélo, celle-ci doit également être équipée d'un catadioptre, voire d'un catadioptre de chaque côté si sa largeur dépasse 1,30 m.

On peut également ajouter que le port d’un gilet rétro-réfléchissant est obligatoire hors agglomération depuis quelques années.

Bon à savoir : Chez Velobecane, tous nos vélos sont équipés d'éclairage électrique avant et arrière à l’achat.

De nombreux types d’accessoires éclairants ou réfléchissants sont vendus sur le marché : cela passe par des vêtements visibles par temps pluvieux; des harnais, garde-boue, porte gourde ou brassards lumineux à des couvre sacs, casques ou sprays réfléchissants. Vous avez l’embarras du choix pour voir et être vu dans l’obscurité ou sous la pluie.

La FUB conseille de bien équiper son vélo électrique plutôt que le cycliste. En effet, il est plus contraignant de nous couvrir nous-même. De plus, plus on couvre son vélo électrique d’éléments rétro-réfléchissants, plus on réduit le risque de cacher notre visibilité des autres usagers de la route sous un imperméable par exemple.

Comment lutter au mieux contre le froid hivernal avec son vélo électrique ?

La pratique du vélo électrique ne doit pas être réduite au printemps ou à l’été. Toutes les saisons sont propices au vélo, il faut seulement adapter son comportement et son équipement en fonction des températures.

Comment adapter sa conduite en cas de verglas ?

Au niveau de votre conduite, Velobecane vous suggère de préférer une vitesse plus lente à bord de votre vélo électrique durant la période hivernale. Une plaque de verglas peut se trouver sur votre chemin et vous pouvez rapidement vous blesser si vous n’êtes pas attentif. De manière générale, il convient de faire attention particulièrement au moment des descentes et ne pas utiliser le maximum d’assistance de son vélo électrique.

En cas de grosse vague de froid associée à du givre, il peut être plus prudent d’éviter d’utiliser ce type de véhicule. Privilégiez alors un transport plus sûr si vous en avez la possibilité.

Quels sont les must-have en terme d’équipement vestimentaire ?

Au niveau de la tenue vestimentaire, il s’agit de vous habiller de la même façon que si vous partiez randonner en montagne. Couvrez bien toutes les parties de votre corps à l’aide de plusieurs couches que vous pourrez retirer au fur et à mesure en fonction de vos besoins. Il est primordial de porter une grande attention à la protection de vos mains et de vos pieds, qui, situés aux extrémités, sont plus sensibles aux variations de température.

Un équipement adapté à la pratique du vélo électrique doit dans l’idéal protéger contre le vent et la pluie (water et windproof). Il doit aussi être respirant, notamment, par exemple, pour vos pieds.

Généralement, quand on parle de multi-couches, tout le monde a à l’esprit le maillot de corps, sous-pull, veste et éventuellement sur-veste. Cependant, peu d’entre vous pensent que si vous faites face à des températures très froides, vous pouvez même ajouter une fine sous-couche au dessous de vos gants, chaussettes, sur-chaussures ou même sous votre casque !

Et pour les personnes particulièrement sensibles au froid, il existe même des modèles chauffants voire des petites chaufferettes à glisser dans vos vêtements.

Maintenant que vous avez une tenue vestimentaire résistante au vent et à la pluie, vérifiez bien que vous certaines parties ne sont pas sujettes aux courants d’air comme, par exemple, votre nuque. Si de l’air passe, vous avez la possibilité d’investir dans des accessoires comme un tour de cou ou une cagoule.

Enfin, il existe des lunettes de protection spécifiques aux cyclistes qui peuvent se révéler utiles pour éviter de recevoir de la neige dans les yeux.

Comment protéger son vélo électrique contre le froid ?

Il faut savoir que la neige ainsi que le sel qui est utilisé pour le déneigement ont un effet abrasif sur les matériaux. Votre vélo peut rapidement se retrouver poncé, par exemple, au niveau des pédales; ou encore avoir ses roues et jantes creusées… Il faut également être vigilant par rapport aux freins qui s’usent plus rapidement durant cette période.

Tout d’abord, vous pouvez faire une révision de votre vélo électrique lors de l’arrivée de l’hiver pour vérifier le bon fonctionnement général de votre véhicule.

Selon le modèle de vélo électrique que vous possédez, vous pouvez envisager de changer les pneus lorsque la neige montre le bout de son nez. En effet, nous avons le réflexe de mettre des pneus neige sur les voitures, mais qu’en est-il de nos vélos ? Il est primordial d’assurer votre sécurité et certains pneus permettent une meilleure adhérence à la route. Il existe des pneus contacts ou cloutés adaptés pour une pratique du vélo électrique en saison hivernale.

La batterie de votre vélo électrique se déchargera également plus rapidement à cause du froid. Plus les températures sont fraîches, plus elle risque de se vider rapidement. Pendant vos recharges plus fréquentes, pensez bien à rester dans un environnement avec une température d’au moins 15°C pour que cela soit efficient et que vous ne détérioriez pas la qualité de votre équipement. Dans tous les cas, Velobecane vous recommande de ne pas laisser votre batterie en extérieur lorsque vous n’êtes pas sur votre vélo électrique. Il existe également des housses protectrices contre le froid spécifiquement adaptées pour les batteries, si cela vous semble opportun dans votre situation. Ce type de protection existe également pour le moteur du vélo électrique.

Comme Velobecane vous le conseillait dans notre article sur la recharge des batteries, il est préférable de conserver votre batterie chargée entre 30 et 60% de sa capacité en cas de longue inutilisation.

Bien évidemment, si vous n’avez pas l’utilité de votre vélo électrique pendant la période hivernale, ne le laissez surtout pas dehors. Un véhicule quel qu’il soit est toujours mieux protégé dans un lieu couvert et muni d’une housse.

Vous appréciez particulièrement les balades hivernales ? Vous résidez dans une région fréquemment enneigée ?

Pourquoi ne pas envisager de vous procurer un vélo électrique Fatbike Velobecane ? Notre modèle fatbike pliant snow est l’un de nos best-sellers, et pour cause, vous pouvez rouler sur n’importe quel terrain grâce à ses larges pneus ! Ils offrent, en effet, une adhérence unique et une grande stabilité. Avant utilisation, il vous suffira de gérer la pression de vos pneus en fonction du terrain sur lequel vous vous rendez (plutôt en agglomération ou dans la neige, par exemple).

Ce vélo électrique dispose également de suspensions permettant de compenser les irrégularités du terrain et d’avoir une conduite plus souple, vous assurant un maximum de confort. Adopté par les pays nordiques, la praticité de ce vélo en montagne et/ou dans des conditions hivernales n’est plus à démontrer.

C’est parti, vous êtes prêts pour rouler au gré de vos envies dans les paysages charmants de l’hiver ! On parie qu’à bord de votre vélo électrique ou du fatbike Velobecane, vous allez adorer.



Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre