Comment bien entretenir votre vélo électrique : Nos conseils

Comme tous les moyens de transport individuels, le vélo électrique nécessite un bon entretien et une vérification fréquente des réglages pour optimiser son fonctionnement et sa durée de vie. De prime abord, il peut sembler complexe de réaliser un entretien efficace lorsque l’on ne maitrise ni les connaissances ni la technique, et que l’on ne dispose pas des outils et des produits nécessaires. En effet, chacun des composants du VAE tels que le moteur, la batterie, les freins, les câbles… demande des manipulations particulières pour rester en parfait état et quelques consignes spécifiques sont à suivre. Pour vous aider à prendre soin de votre vélo électrique en toute commodité et de manière active, voici notre guide complet qui regroupe tous les conseils nécessaires en vue d’exécuter un entretien adéquat de votre deux-roues.

Comment bien entretenir le moteur de votre vélo électrique ?

Le moteur électrique est sans doute l’une des parties les plus fiables de votre VAE. La conception de ce dernier est en effet soumise à de multiples normes pour optimiser sa performance et sa fonctionnalité. C’est pour cette raison, que les moteurs sont très solides et qu’ils ne nécessitent pas d’entretien particulier. Une vérification régulière du serrage au niveau du moteur, de la roue ou encore du pédalier sera largement suffisant. Pour que le moteur fournisse la meilleure puissance, mieux vaut acquérir un modèle qui soit conforme à votre utilisation. Cela vous permettra d’avoir un moteur compétent et en adéquation avec vos besoins, ce qui optimisera sa performance et aussi sa durée de vie. Par exemple, si vous souhaitez réaliser des balades sur des terrains plats et sans obstacle, alors un moteur avec une puissance moyenne fera tout à fait l’affaire. Par contre, si vous prévoyez de réaliser des trajets en suivant des chemins vallonnés, alors un moteur puissant sera requis. Ce dernier vous proposera des performances adéquates sans aucun risque de surchauffe ou d’usure prématurée.

Que faire en cas de problème avec le moteur de votre vélo électrique ?

Si vous avez un problème concernant la motorisation de votre vélo électrique, il est fortement conseillé de faire appel à des professionnels pour qu’ils puissent réaliser le bon diagnostic et effectuer les réparations nécessaires. Seuls les experts dans le domaine ont à disposition tous les outils et les connaissances pour réparer les dégâts. Les fabricants de moteurs jouissent aussi de divers logiciels utiles pour évaluer et ensuite réparer les difficultés mécaniques. Que ce soit pour des conseils ou toutes autres prestations liées au moteur d’un VAE, les professionnels sauront vous aider dans l’entretien de cette partie importante.

Quel entretien prévoir pour les différentes connectiques et les câbles ?

Ici, inutile d’avoir de grandes connaissances en matière d’entretien.
Comme les câbles et les connectiques sont visibles à l’œil nu et qu’elles ne nécessitent aucune manipulation spécifique, alors nous recommandons de simples vérifications visuelles avant chaque tournée. Cette action vous permettra en effet de voir si les éléments sont bien en place et de vérifier leur état. Les câbles subissent en général des frottements et d’autres mouvements, qui peuvent les abimer et les sectionner. De nombreux cyclistes n’effectuent pas de vérifications visuelles, et ils s’aperçoivent, une fois partis, que l’un des câbles est cassé ou qu’une connectique est détachée. Par ailleurs, si vous remarquez des signes d’usures (même les plus petits) ; rendez-vous directement auprès d’une boutique spécialisée dans les accessoires et composants pour vélos. Les dégâts, aussi minimes qu’ils soient, peuvent entraver la bonne conduite et même être à l’origine d’un accident.

L’entretien général de votre vélo électrique

Pour profiter d’un vélo électrique performant et parfaitement entretenu, il est primordial d’effectuer un entretien général assez fréquemment. Chaque élément qui compose votre VAE devra ainsi être vérifié soigneusement pour réparer les dégâts et éviter les pannes lors de vos virées.

L’entretien général comprend le contrôle et la prise en charge de la chaine, des pneus, des plaquettes de frein et des différents vis et boulons. Il est important de noter que même si les éléments constituants un VAE sont similaires à ceux d’un vélo classique, ses composants sont beaucoup plus sollicités car votre vélo roule plus vite. Ce fait rend ainsi les pièces plus exposées à l’usure d’où un entretien général à faire plus fréquemment. Voici quelques procédés indispensables à exécuter lors de cette phase :

Quand et comment entretenir la chaine de votre vélo ?

La chaine d’un VAE s’use fréquemment à cause de l’utilisation et du changement de vitesse effectué avec peu de précautions. Seule une vérification pourra mettre en évidence la nécessité de lubrifier ou non. Un graissage avant chaque sortie sera amplement satisfaisant. Pour le graissage proprement dit, il est conseillé de pulvériser le lubrifiant au niveau de la partie pendante de la chaine. Ce procédé permet d’éviter que le lubrifiant s’imprègne au niveau des disques de frein ou de la roue dentée, risquant ainsi de les bloquer fortement. En cas d’excédent au niveau d’autres parties, essuyez la graisse à l’aide d’un chiffon humide rapidement.

Quelle est la pression parfaite pour les pneus de mon VAE ?

Comme le vélo électrique permet de se déplacer rapidement sur tous les types de terrains, ses pneus sont plus exposés à l’usure qu’avec un vélo classique. Ainsi, avant de partir en promenade, il est important de contrôler vos pneus et de choisir la pression adéquate en fonction de votre pratique. Pour des sorties en villes, 5 bars feront amplement l’affaire. Pour faire du vélo électrique de loisirs, 3 à 3,5 bars sont à préconiser. Enfin pour les VAE sportifs, il sera important de miser sur 1,5 à 2 bars de pression.

Comment entretenir les plaquettes de frein de votre vélo électrique ?

La durée de vie de ce composant est variable selon différents paramètres donc :

·      La pratique

·      Le type de terrain parcouru

·      Le dénivelé

Ainsi, il est primordial de réaliser des vérifications fréquentes sur l’usure de ses plaquettes. Pour ce faire, il sera important de contrôler l’épaisseur des garnitures des plaquettes et de les entretenir avec un nettoyant de freins à disques. Cette partie est accessible lorsque la roue est retirée.

Comment bien entretenir la batterie de votre vélo électrique ?

La batterie est l’unique source d’alimentation du vélo électrique. Ce composant stocke et restitue l’énergie nécessaire pour faire fonctionner le moteur. Son importance dans la bonne marche du deux-roues est capitale et sans elle, vous ne profiterez pas de l’assistance électrique. Pour optimiser la durée de vie de la batterie de votre VAE, il est donc primordial de l’entretenir efficacement et régulièrement, en effectuant quelques actions importantes.

La charge idéale de votre batterie

Les batteries lithium-ion ne disposent pas d’effet mémoire en raison des effets négatifs qu’a ce dernier sur la quantité d’énergie d’un accumulateur. Cela signifie qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une batterie complètement déchargée avant de pouvoir la recharger à nouveau. Il est également important de noter que si la batterie n’est pas utilisée, alors le risque d’usure est plus important. Pour éviter qu’elle ne se dégrade, il vaut donc mieux conduire votre VAE le plus souvent possible. Si vous prévoyez de ne pas l’utiliser et de le laisser immobile pendant une durée importante (supérieure à deux mois), nous vous conseillons de laisser l’accumulateur à une charge comprise entre 30 et 60 % de sa capacité et de la recharger pendant 30 minutes, chaque mois.

En revanche, lorsque votre VAE reste immobile pendant plusieurs jours, vous devrez détacher la batterie pour éviter que le contrôleur consomme peu à peu l’énergie stockée. Et contrairement aux idées reçues, recharger sa batterie après chaque longue conduite permet d’optimiser la durée de vie. Des précautions seront cependant à prendre pour effectuer la recharge adéquatement. Après une sortie, pensez à attendre une quarantaine de minutes pour que la batterie refroidisse avant de la mettre à charger. De plus, une fois branchée, faites attention à ne jamais garder votre accumulateur sous-secteur lorsqu’il est déjà plein. Cette action risquerait de l’endommager et de nuire inutilement à sa capacité de charge. Toutefois, gardez à l’esprit qu’une batterie possède une durée de vie limitée. Même en suivant nos conseils pour son entretien, cette dernière commencera à montrer une baisse de ses performances après quelques années d’utilisation. Ainsi, pour éviter de se retrouver sans accumulateur du jour au lendemain, mieux vaut réaliser l’acquisition d’un nouvel accumulateur et de passer la version usagée au recyclage, dès que vous remarquerez une diminution importante de ses capacités.

Choisir un lieu de stockage adéquat

Pour garantir à chaque utilisation un état satisfaisant de votre batterie lithium-ion, il est préconisé de stocker cette dernière dans une zone dont la température est   comprise idéalement entre 16 et 20 °C. Même si aucune mauvaise expérience n’a encore été partagée à cause de températures extrêmes, on sait néanmoins que les performances de l’accumulateur peuvent être fortement impactées par les faibles températures. De plus, les professionnels dans le domaine du VAE recommandent à tous les propriétaires d’éviter de laisser leurs batteries exposées au soleil ou près d’une source de chaleur particulière.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’entretien de la batterie, vous pouvez consulter notre article : « Comment retirer et charger la batterie de votre VAE ? »

Le nettoyage du VAE

Le nettoyage fait également partie de l’entretien d’un vélo électrique. Le lavage est à effectuer après chaque promenade pour éviter l’incrustation de résidus et la corrosion. Cependant, avant d’entamer toute action de lavage, il est essentiel de suivre des dispositions importantes. Pour commencer, évitez l’usage du jet à haute pression en raison du fait que ce dernier peut s’infiltrer plus facilement au niveau des différents boitiers.

De plus, avant le nettoyage à l’eau, il est recommandé de détacher :

·      La batterie

·      L’écran de bord

·      Tous les objets électroniques présents

Dans le cas d’un panneau fixé pour une commande à distance, protégez-le soigneusement avec du papier aluminium.

Pour réaliser un lavage optimal, il sera nécessaire de se munir :

·      D’une brosse de taille moyenne pour l’ensemble du cadran 

·      D’une brosse de petite taille pour désincruster les saletés avec précision 

·      D’une cuvette d’eau savonneuse

·      D’un chiffon doux

·      De serviettes pour le séchage

Concernant le produit à utiliser, il est possible d’acquérir des dégraissants pour vélos et des produits d’entretien spécifiques auprès des spécialistes en accessoires de deux-roues. Ces derniers sont conçus pour protéger les matières plastiques et les autres matériaux utilisés dans le cadran des VAE. Cependant, si vous ne possédez pas ces produits de nettoyage, alors du liquide vaisselle non agressif et non dégraissant fera amplement l’affaire. Pour le lavage proprement dit, mettez le vélo sur la béquille pour qu’il garde un bon équilibre. Passez ensuite le chiffon imbibé d’eau savonneuse sur l’ensemble du cadran et sur les composants, en évitant les parties électroniques. Pour le rinçage, aspergez soigneusement le vélo avec un tuyau d’arrosage sans pression, et si vous êtes en intérieur, munissez-vous d’un chiffon propre plongé dans de l’eau claire et essuyez l’ensemble du vélo. Pour les écrans et la batterie, passez un chiffon un peu humide pour enlever les poussières. Séchez enfin le VAE avec une serviette propre et sèche. Voilà votre vélo prêt à repartir !

Le mot de la fin…

Vous l’avez compris, un vélo électrique ne nécessite pas forcément plus d’entretien qu’un vélo ordinaire.

Quelques connaissances, de la patience et le souci du travail bien fait, vous garantiront un vélo en bon état pendant plusieurs années.
Si vous êtes décidés à entretenir régulièrement votre vélo, et que vous cherchez des produits pour le nettoyer ou le réparer ; alors vous devriez peut-être consulter notre rubrique consacrée aux
accessoires pour cycliste sur le site Velobecane.com.

Vous y trouverez :

·      Des dégraissants pour vélos

·      Du nettoyant pour freins à disques

·      Du lubrifiant

Et bien d’autres articles indispensables pour un vélo en parfait état de rouler !

Si besoin, vous pouvez aussi profiter des conseils de nos vendeurs spécialisés en nous contactant au 01 84 79 50 67.

Nous serons heureux de répondre à toutes vos questions pour vous guider dans l’utilisation et l’entretien de votre vélo électrique !

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre